Les Autoroutes de la mer

Shortsea & Intermodalité

Les Autoroutes de la mer

Concept lancé pour la première fois en 2001 au sein du Livre Blanc des Transports de la Commission Européenne, il traduit la volonté de désengorger les voies terrestres en favorisant le transport maritime. Ce réseau vise à concentrer les flux de fret sur des itinéraires maritimes afin de réduire la congestion routière et/ou améliorer la desserte des régions et États périphériques et insulaires. Le réseau se compose des équipements et infrastructures concernant au moins deux ports situés dans deux États membres différents. Les autoroutes de la mer ne doivent pas exclure le transport combiné de voyageurs et de marchandises, à condition que le fret soit prédominant.

Une Autoroute de la mer c’est une ligne maritime définie par :

  • Une Haute fréquence
  • Une Haute régularité
  • Un Haut débit
  • Une Haute qualité de service

Shortsea shipping et Autoroutes de la mer se veulent complémentaires, les AdM complétant ce que le marché n'a pas réalisé spontanément.

Le Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe (MIE) ou Connecting Europe Facility (CEF), nouvelle source européenne de financements (2014), et notamment du Réseau Trans-Européen de Transport, intègre les Autoroutes de la Mer parmi ses priorités.

Les Autoroutes de la Mer s'inscrivent en tant que segment maritime (viable, fiable et régulier) d'un corridor/chaîne logistique de transport multimodal,

Dans le but de :

  • réduire la congestion routière
  • augmenter l'utilisation de modes de transports durables
  • accroître l'efficacité du transport
  • améliorer l'accessibilité aux régions périphériques

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité