Le Transport Fluvio-Maritime

Le Transport Fluvio-Maritime

On désigne par fluviomaritime un transport de bout en bout, sur un navire unique sans manutention intermédiaire ni transbordement d’un port maritime à un port fluvial, ou inversement, entre ports fluviaux en passant par un segment maritime.

Les navires fluviomaritimes sont des navires de mer adaptés à la navigation sur les voies navigables intérieures (fleuves, canaux, lacs etc.). Ils relèvent du droit maritime et sont exploités par des marins. Ce ne sont donc pas des unités fluviales qui seraient aptes à aller en mer.

Le transport fluviomaritime ne doit pas être non plus être confondu avec un transport combinant la mer et le transport fluvial (qui passe par un transbordement dans le port). 

Navire de l’opérateur ABCRM effectuant du transport fluvio-maritime de marchandises en vrac sec entre des ports du Rhône vers l’Italie, l’Espagne et tous ports de Méditerranée - © ABCRM


Les principaux avantages du transport fluviomaritime :

  • Réduire, voire annuler les ruptures de charge au bénéfice du coût global du transport et de la sécurité de la marchandise
  • Eviter les manutentions (en fonction des origines et destinations)
  • Limiter les émissions de gaz à effet de serre et divers polluants
  • Réduire la congestion routière
  • Réduire les distances soumises à des éventuelles taxes et redevances appliquées au transport routier
  • Simplifier les formalités et limiter les frais afférents aux passages portuaires maritimes
  • Faciliter l’accès aux ports maritimes (petits ports d’estuaire, etc.) ou fluviaux à gabarit spécifique (longueur, largeur, tirant d’air, tirant d’eau, …)
  • Permettre une traçabilité des produits transportés notamment les produits céréaliers
  • Garantir une qualité des lots transportés en réduisant le nombre de manutentions
  • Permettre un accès aux ports maritimes à faible tirant d’eau

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité